Vietnam, de Phú Quốc à Hội An et Hué

Phú Quốc

Après le tumulte de Saigon l’arrivée à Phú Quốc est bien appréciée. Direction les plages, le soleil et le poivre… !

L’île de Phú Quốc est la plus grande du Vietnam et cette dernière a été longtemps cambodgienne. Elle est par ailleurs trois fois plus proche des terres du Cambodge que celles du Vietnam. Dương Đông est la ville principale de l’île, et est connue pour son marché de nuit avec ses restaurants de poissons. Nous avons donc pu choisir nos bébêtes pour le repas sur des étales et en aquarium.

Coucher de soleil depuis le port de plaisance de Dương Đông.

Nous avons pu profiter de ce que pouvait aussi nous offrir le Vietnam, soit farniente sur une chaise longue devant la mer (Golfe de Thaïlande). Les couchés de soleil étaient vraiment très vilains 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Que serait une visite de Phú Quốc sans aller regarder une plantation de poivre et de nuoc mâm ? Nous avons donc pu profiter des informations d’un expatrié français, qui s’est installé à Phú Quốc pour y planter du poivre ! Ce guide nous a aussi fait visiter une usine familiale de nuoc mâm. Quésaco ? C’est une sauce crée à partir d’un petit poisson fermenté appelé cá cơm (proche de l’anchois) dans une saumure. Cette sauce utilisée dans quasiment tous les plats vietnamiens ainsi que dans toute l’Asie du sud-est. A savoir aussi que le nuoc mâm de Phu Quôc est le premier produit vietnamien à bénéficier d’une A.O.P. de l’Union européenne. Au programme, visite des cuves de poissons macérés en saumure durant 12 mois et dégustation à différents stades. Le plus vieux jus a même un gout de… jambon fumé !

Le lendemain fut dédié à faire le tour de l’île en scooter accompagné de notre guide. Nous avons pu (re)voir la fabrication de perles, visiter une fabrique de liqueur (pas très bon), une ferme biologique de miel, diner sur pilotis en face du Cambodge (12km), visiter un temple et enfin traverser en scooter (un peu trop rapide) la forêt tropicale de Phú Quốc.

Le dernier jour de ce séjour sur Phú Quốc fut céder aux beautés des petites îles au sud avec leurs eaux turquoises. Journée de snorkling sur un bateau au milieu des petites iles. Et une première pour nous, gouter des oursins ! Puis retour à l’hôtel avec de magnifiques images et coups de soleil… 🙂

viet-phu-quoc-plage-sudviet-phu-quoc-plage-sud-2viet-phu-quoc-plage-sud-4viet-phu-quoc-iles-sud-phu-quoc-5

Après cette belle journée, retour pour HCMC et surtout l’heure du retour en Suisse des parents d’Adrien. Arrivé à Saigon, nous avons profité d’un dernier repas viet’ ensemble avant les départs pour Zürich et Da Nang !

Hội An

Retour sur le continent pour les loulou, au centre du pays, à Hội An ! Une magnifique ville portuaire du commerce maritime de la soie et extrêmement bien conservée. Elle est le reflet du mélange des cultures indigènes et étrangères (principalement chinoises et japonaises et, plus tardivement, européennes). Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999, notamment pour les 844 bâtiments classés d’intérêts historiques (rien que ça…). La réputation de la ville s’est forgée aussi grâce aux milliers de lampions qui, toutes les nuits, illuminent ses ruelles enchantées d’extrême-orients.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons aussi choisi cette ville pour célébrer avec les Vietnamiens leur fête la  plus importante, soit la fête du Têt (nouvel an vietnamien). Leur calendrier étant le même que celui de l’empire du milieu, la fête du Têt est donc à la même date que le nouvel an chinois.

viet-hoi-an-lampion-3viet-hoi-an-lampviet-hoi-an-tiet

La ville est entourée de rizières et de plantations de cocotiers d’eau (les cocos poussent à la surface de l’eau) ainsi qu’un ancien site khmer avec de vieux temples aussi inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous avons donc loué un scooter et profité de ces rizières jusqu’a Tra Que, village maraîcher éco-biologique et visiter ce minuscule Angkor.

Le site de Mỹ Sơn est un ensemble d’anciens temples bouddhiques khmers datant du IVe siècle et majoritairement dédié à Shiva. Le site a survécu à de nombreuses invasions (chinoise et japonaise notamment) mais a été grandement endommagé par un hélicoptère de combat américain lors de la guerre du Vietnam. Cet acte a créé un énorme scandale aux Etats-Unis, et pas seulement…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’occasion de la fête du Têt, nous avons pu assister à une représentation de danse traditionnelle qui a été donnée aux alentours de Mỹ Sơn.

Nous avons aussi profité d’un magnifique coucher de soleil dans les plantations de water coconuts. Une paysanne qui se reconvertit en rameuse pour touriste le soir nous a promené au milieu de ces cocos dans un petit bateau rond (thuyen thung) typiquement vietnamien.

Après ces quelques jours magiques au pays des lanternes nous partons pour Hué.

Hué

Pour arriver à Hué, nous avons sillonné une magnifique route longeant la mer de chine méridionale.

Hué, la ville traversée par la rivière des parfums, est le dernier endroit de notre périple au pays du dragon. Elle est l’ancienne capitale impériale du Vietnam (jusqu’en 1945). La ville a une très grande richesse culturelle, architecturale et est réputée pour être la meilleure cuisine viet’ ! Nous le validons ! La cuisine de ce pays est déjà, à notre gout, la meilleure d’Asie du sud-est, et encore plus à Hué ! Nous avons pu visiter une partie des 14 sites différents dans la ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous avons commencé notre visite de la ville par une petite traversée de la rivière des Parfums en bateau typique de la ville, en forme de dragon !

 

Première pagode, la plus haute du Vietnam (21m), celle de Chùa Thiên Mụ (la dame céleste). Magnifique lieu de culte qui date de 1601 et est toujours un endroit de prières à l’heure actuelle.

viet-hue-thien-mu

A quelques kilomètres de Chùa Thiên Mụ se trouve la cité impériale, symbole de la ville. Construite depuis 1805, elle est entourée de douves qui forme un carré d’un périmètre de 10 km. La largeur des murs atteint par endroit 20 m. La citadelle royale comporte dix entrées par dix ponts différents. Malheureusement, le site (comme beaucoup au Vietnam) a souffert de la guerre. En effet, une attaque américaine en 1968 a détruit nombre de bâtiments. Malgré cela, nous avons vraiment trouvé l’endroit magnifique !

viet-hue-city-imperial
Entrée principale : sud est
viet-hue-city-imperial-3
Second pont depuis l’entrée sud est
viet-hue-city-imperial-2
Vue depuis le second pont sur une des résidences principales

 

La cité comporte aussi un endroit réservé aux bonsaïs et agrémenté de miniatures figurines. Paradis de Delphine 🙂

A la sortie de la ville se trouve l’impressionnant tombeau de Khải Định, dernier tombeau construit pour un membre de la plus grande dynastie du Vietnam, la dynastie Nguyen. Magnifique endroit protégé par une armée de statue de pierre à l’entrée.

viet-hue-minh-mang-4

Après cela, nous sommes partis voir la prière des jeunes monks dans un vieux temple sur une des collines d’Hué. Ce fut un joli moment, les monks voulant entraîner leur anglais, nous avons pu discuter un peu avec et en apprendre d’avantage sur leur style de vie.

 

Aux abords de la ville se trouve le tombeau de Tự Đức. Un « petit » mausolée d’une dizaine de bâtiments et de bassins construits dans une enceinte de 12 hectares.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les abords d’Hué sont de grandes forêts de pins et de magnifiques rizières.

Nous sommes tombés sur un magnifique points de vue surplombant la rivière des Parfums en nous promenants dans ces forêts de pins. Nous avons aussi trouvé un vieux bunker de la guerre marquant les différents combats qui ont eu lieu ici. La rivière des Parfum fut ainsi nommée car elle embaume la ville lorsque tombent en automne les feuilles des arbres fruitiers. 

 

Après ces quelques jours dans la cité impériale, nous prenons congé de nos amis vietnamiens pour partir explorer son pays voisin avec qui le Vietnam partage sa plus grande frontière : Le Laos bien sûr !

Prochain arrêt Luang Prabang ! Drapeau du Laos

 

Une réponse sur « Vietnam, de Phú Quốc à Hội An et Hué »

  1. Wow que de souvenirs et si bons moments ensemble…mais aussi les merveilles du centre du pays que l’on a pas vu faute de temps, Un blog toujours complet, instructif, plaisant à lire et de belles images. Tout ce qu’il faut pour voyager avec vous quelques instants. Bisous les Loulous. Pascal

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s