Singapour

Nous l’attendions avec impatience notre arrivée dans la cité-état ! En effet, lors d’autres voyages nous avions à plusieurs reprises transité par le fameux aéroport Changi de Singapour, mais sans jamais visiter la ville. De plus, après quelques mois en Asie du sud-est, quel bonheur de retrouver un endroit propre (et même que les voitures vous laissent passer aux passages piétons, si si !).

Ici, les règles y sont très strictes et la majorité des Singapouriens s’y plie scrupuleusement. En même temps, boire votre bouteille d’eau vous coûtera  500$, ou la sanction pour avoir roulé en trottinette sur la route sera au maximum de 5’000$ et 6 mois de prison ! On ne vous parle pas de ce qui est de la drogue… Le détenteur de drogues, quel qu’il soit, s’expose à la peine de mort et ceci s’applique à quiconque, y compris les étrangers. Vous serez pendu par le cou jusqu’à ce que mort s’en suive le vendredi suivant votre condamnation… On comprend pourquoi le niveau de criminalité est si bas ! Pour imager, Singapour à 7 crimes pour 1000 habitants par année, Lausanne quand à elle avoisine les 100 crimes pour 1000 habitants et par année.

Mis à part cette particularité des règles très strictes et les chewing-gums interdits, nous avons découvert et particulièrement apprécié le vivre ensemble. Dans un seul quartier de Singapour vous pouvez trouver une église, un temple hindouiste, une mosquée, un temple bouddhiste et même de rares synagogues. Cette démocratie laïque garantit la liberté de culte dans sa constitution. Cette ville nous a encore une fois de plus démontré qu’une vie multiculturelle et multiethnique peut exister sans problème (bien au contraire). La majorité de la population est d’origine chinoise avec 74,3% de la population, 13,3% est d’origine malaise et 9,1% indienne. Les jours de congé correspondent aux diverses fêtes religieuses des religions de la ville.

La cité-état comporte 5,8 millions d’habitants et la deuxième plus forte densité au monde après Monaco avec 8’188 hab/km2, comme en témoigne la fourmilière du quartier de Chinatown. Malgré cette densité énorme, la ville a su garder 50% de sa surface comme espace vert !

La nourriture singapourienne nous a aussi bluffée pour les mêmes raisons que sa grande soeur malaise. Riche des diverses origines de ses habitants, la nourriture en est tout autant variée. La proximité géographique avec les siamois et le reste de la péninsule indochinoise a rapporté une mixité culinaire extraordinaire. Les Singapouriens adorant bien mangé, il est donc facile de ravir n’importe quelle papille et pour tous les prix, que ce soit la cuisine fusion des plus grands chefs étoilés du monde aux stands chinois sur roulettes ! Notre péché mignon fut les fameux foodcourt. Une grande cour intérieure remplie de petits restaurants sur le pourtour. On vous attitre une table avec un numéro, puis vous pouvez faire le tour des enseignes et commander un petit de tout ce qui vous tente sur le moment. Une fois de retour à votre table vos diverses portions vous serrons servies (miam, rien que de l’écrire on salive !). Les Singapouriens ont bien compris l’importance de bien manger et du « healthyfood », vous trouver donc plein de petits shops de fruits, légumes ou smooties détox. Et même des automates qui presseront des oranges devant vous !

Les tarifs de nuit d’hôtel ou d’auberge de jeunesse étant élevés à Singapour, nous avons décidé d’essayer un peu de tous les styles. Nous avons passé notre première nuit dans une capsule (un pod en anglais). Une grande nouveauté pour nous deux. Ne pas être claustrophobe, mais on y dort bien.

Notre deuxième nuit fut réservée depuis des mois avec une belle offre (près de 70% !). Notre choix s’est porté sur l’hôtel le plus connu de Singapour et dans les plus connu du monde, le Marina Bay Sands ! Le bâtiment avec la plus longue piscine en altitude du monde (au 55 ème étage), d’une longueur de 146 m. Le bâtiment de 2010 aura couté la modique somme de 5,5 milliards de dollars pour sa construction. Ce fut pour nous une attraction en soit ! Imaginez la tête du personnel lorsque nous sommes arrivés avec nos sarouels, shorts et gros sacs à dos.

sin-marina-night

La vue depuis l’hôtel de la piscine donne sur la ville et celle des jacuzzis donne sur le fameux jardin de Singapour Garden by the Bay.

sin-marina-view

sin-marina-garden-by-night

Nous avons pu profiter le lendemain de visiter le jardin comprenant deux annexes, de gigantesques serres de verre avec de magnifiques « jardins du monde ». Une sculpture dans un des jardins nous a particulièrement touché. Oeuvre d’un artiste français, Bruno Catalano, intitulée la Famille de Voyageurs. Le manque de volume des statues nous image le fait que le voyageur laisse une partie de lui-même aux endroits visités.

Lors de nos troisième et quatrième nuits, nous avons dormi dans un hôtel assez « condensé ». Tout se plie, se range sur et dans les murs. Tout comme les capsules, nous étions dans le thème de l’espace.

Un soir, nous avons profité de faire l’apéro sur un des « rooftop » les plus hauts de la ville et de profiter du spectacle de lumière journalier du Marina Bay Sands depuis l’extérieur.

Nous ne sommes pas des fans d’animaux en captivité, mais nous voulions quand même voir l’aquarium de Singapour, qui est le deuxième plus grand du monde après un aquarium chinois.

L’aquarium se situe sur la presqu’île de Sentosa, transformée en d’immenses parcs d’attraction. L’arrivée se fait en téléphérique qui offre une belle vue sur la ville.

Nous avons flâné un après-midi complet dans un quartier rempli de street art situé au centre de Singapour.

Avec en prime une petite oeuvre rigolote dans le métro.

Ce fut quatre jours qui nous ont bien dépaysé au milieu de ces pays d’Asie du sud-est. Après cela, départ chez nos amis Siamois au pays du sourire !

sin-changi-airport
Magnifique aéroport de Singapour Changi

2 réponses sur « Singapour »

  1. Quelle ville, ça donne le tournis mais c’est beau en même temps. C’est vrai que l’aéroport donne déjà un avant goût de ce que vous décrivez. Bisous les Loulous.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s