Thaïlande, d’Ayutthaya et Chiang Mai aux îles Ko Phi Phi et Lanta

Après l’effervescence de la capitale cosmopolite aux ruelles fourmillantes de vie, nous voila partis explorer le nord Thaïlande, en commençant par l’ancienne capitale de l’empire siamois, Ayutthaya. Le nord du pays du sourire est, en effet, un peu moins touristique que les festives îles du sud. Nous y avons découvert de magnifiques temples ainsi que de superbes paysages.

Ayutthaya

L’ancienne capitale du royaume a plus d’une corde à son arc pour nous émerveiller. La ville qui fut du 17-18ème siècle une des plus grandes cités du monde, est aujourd’hui une pépite pour la visite d’anciens temples de l’empire siamois. La vielle ville est entourée par la rivière Chao Phraya et la Pa Sak, ce qui forme la grande partie du parc historique. Parc classé au patrimoine de l’UNESCO depuis 1991 !

Nous avons loué les services d’un Thaï et de sa petite barque motorisée pour visiter des ruines aux abords des deux rivières.

Le soir nous avons pu flâner dans le fameux marché ouvert tous les week-end au centre ville. Le marché est éclairé par de petites lanternes ainsi que des guirlandes. Ce marché est très fréquenté par les Thaïs, surtout pour manger toutes sortes de spécialités. Inutile de vous dire que nous avons ravis nos papilles !

thai-ayu-night-market-event

Le lendemain, à l’arrière d’un pick-up nous sommes partis découvrir d’autres preuves du passé glorieux de cette ville !

thai-ayu-wat-mahathat-5
Wat Phra Mahathat

Après une journée intensive en temples et vielles pierres, nous avons partagé un joli moment à nourrir les singes de la ville, ce qui a plu, surtout aux enfants !

Le soir-même, départ pour aller un peu plus au nord en train de nuit, direction Chiang Mai.

Chiang Mai

Ville moderne qui accueille de jolis temples et qui est le point de départ de nombreuses visites aux alentours. Chiang Mai, qui était sur l’ancienne route de la soie, comporte aussi de vielles douves qui entourent la partie vielle ville.

thai-chiang-mai-wat-phra-singh-9
Wat Phra Singh

Les alentours de Chiang Mai abritent aussi un des rares sanctuaires pour éléphants de Thaïlande, qui soit vraiment respectueux de ces animaux. En effet, la Thaïlande est malheureusement aussi connue pour cette maltraitance horrible envers ces majestueux animaux, pour que des hordes de touristes puissent monter dessus à longueur de journée. Ce parc recueille et récupère justement d’anciens pachydermes qui ont été maltraité de cirques, attractions touristiques maltraitantes ou encore exploitation industrielle. Le sanctuaire fait partie du « Elephant Nature Park » lui même créé par l’association save elephant.

Nous avons préparé à manger aux éléphants, les avons nourris, nous nous sommes promenés à côté d’eux, baignés avec eux dans l’eau ainsi que dans… la boue. Journée mémorables pour les grands et les petits !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lendemain en « gros tuktuk », nous sommes partis visiter le Wat Phrathat Doi Suthep, un temple qui se situe à 16 km de Chiang Mai. Ce dernier offre une vue spectaculaire sur ladite ville. Il faut grimper quelques marches pour y arriver, mais une fois en haut on est récompensé !

Un peu plus haut, se trouve le palais royal. Le Palais Bhubing sert de maison d’hiver pour la famille royale, ainsi que pour les visites dans le nord du pays. Ce qui est accessible, ou surtout ce qui vaut la peine, est le « jardin » du site.

Le jour suivant, nous avons pris la route pour rejoindre le plus haut sommet de Thaïlande, Doi Inthanon. Ce qui est important n’est pas d’aller au 2’565m du point culminant, mais bien d’aller voir les deux pagodes de défunts rois, ainsi que de faire un petit trek dans une forêt tropicale d’altitude.

Passage par le sommet et son petit endroit aux offrandes.

La marche du dessus, nous a conduits à travers une forêt luxuriante jusqu’au point de vue sur les pagodes royales.

Petit arrêt aux cascades de la région avant de retourner sur Chiang Mai pour notre dernier jour. Chutes d’eau du nom de Wachirathan.

Après ces découvertes culturelles ainsi que ces beaux paysages, nous voici prêts à partir pour les îles dans le sud. Cette fois-ci, ce sera, non dans le golf de Thaïlande, mais dans les îles du côté de la mer d’Andaman.

Iles Ko Phi Phi

Nous voici sur Ko Phi Phi Don, la principale des îles Phi Phi. Endroit très touristique et haut lieu de fête en Thaïlande. Cette île est tristement célèbre pour avoir été presque rayée de la carte après l’affreux tsunami de 2004. Tsunami qui a fait près de 5’300 morts dans le pays. Petit aparté, nos médias ont surtout parlé de l’événement sur la Thaïlande, car plus touristique, mais il faut savoir que l’Indonésie a eu 170’000 morts avec ce tragique événement…

Les îles Phi Phi nous ont fait penser, avec ces montagnes karstiques sortant de l’eau, à la baie d’Halong au Vietnam.

Le jour suivant, la visite de Ko Phi Phi Le s’imposait. En effet, impossible de passer aussi près de la plage qui a servi au film du même nom avec Léonardo Di Caprio. Départ pour l’île avec un petit Ruea Hang Yao (bateau longue queue) typiquement d’Asie du Sud est, pour rejoindre la plage la plus connue du pays, et même une des plus connues du monde. Il faut avouer que la couleur de l’eau y est vraiment paradisiaque.

thai-phi-phi-boat-2

Par contre en début de matinée, la plage est prisée, mais pas encore envahie de touristes. Petite photo du début de matinée et une juste avant de partir :

Le lendemain nous avons pris un bateau pour nous amener sur une île bien plus calme, mais pas non plus méconnue.

Ko Lanta

Nous avons profité du calme de ce petit paradis pour visiter, un peu, bronzé beaucoup mais surtout pour se reposer et se laisser vivre au rythme thaïlandais. Ce fut des vacances dans notre voyage pour nous deux. Ko Lanta est aussi la première partie de notre voyage à majorité musulmane. Ce fût aussi une première pour Adrien, qui a pu goûter de la méduse, ou plutôt l’inverse 🙂

Si jamais l’envie vous prend aussi de faire un câlin à une méduse, cette plante ci-dessous atténue les effets (tout comme le vinaigre). Encore merci aux gentils Thaïlandais qui se sont occupés à nous trouver ladite plante et du vinaigre pour pallier les effets secondaires du « câlin méduse ».

thai-ko-lanta-meduse

Le sud de l’île a une jolie ballade à offrir jusqu’à une petite « cascade » (qui doit avoir plus de débit en saison des pluies).

Petite pause « bronzette » après la marche et coucher de soleil sur le retour.

thai-ko-lanta-klong-chak-plagethai-ko-lanta-plage-sunset

Ces moments de détente finis, nous remontons tous à la capitale pour participer au fameux Songkran !

Bangkok

Nous voici pour la troisième et dernière fois dans la capitale siamoise. Mais cette fois-ci pour un événement tout particulier : le Songkran. Nom thaïlandais pour le nouvel an bouddhique. La tradition moderne est une gigantesque bataille d’eau dans les rues. Imaginez des milliers de personnes sceaux d’eau ou pistolets à eau dans un parc de Bangkok. Superbe ambiance bon enfant qui nous a beaucoup plu ! Au vu du risque pour l’appareil photo ou nos portables, nous n’avons fait de photos.

Le soir-même, nous avons profité de manger dans l’énorme marché ouvert pour l’occasion. Un concours de miss s’y est aussi déroulé.

Pour le dernier jour en Thaïlande avant le départ pour Margaux, Kevin, Amaya et Diego, nous avons été visiter le marché flottant de Bangkok. Adrien a pu gouter des brochettes piquantes, même très très piquantes. Heureusement la gentille dame nous a donner la sauce pour « enfant » qui était moins épicée. Habitué aux piments, on imagine pas la version pour « adulte » !

La Thaïlande c’est fini pour nous. L’heure des au revoir est arrivée. Un bref bisous pour écourter ce moment difficile et nous voici envolés pour un pays que nous avions déjà foulé… La Malaisie !

thai-bkk-airport-depart
Sunset depuis l’aéroport

Une réponse sur « Thaïlande, d’Ayutthaya et Chiang Mai aux îles Ko Phi Phi et Lanta »

  1. Encore bravo ! De magnifiques images et le texte toujours instructif, simple et plaisant. Vous avez eu de la chance de visiter « la Plage » avant sa fermeture aux touristes, et quand on voit le monde sur la photo on comprend bien cette décision. Temples, éléphants, paysages, flore et sourires… merci et on attend impatiemment la suite.
    Bisous Pascal

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s